Rencontre franco-allemande-sénégalaise

Photo Thierry Jeandot Côtes d’Armor Mag

Article Côtes d’Armor Mag : Trévé, d’un camp à l’autre

« De novembre 1944 à janvier 1945, plus de 300 ex prisonniers de guerre africains ont été internés en ce lieu.
Ne percevant pas leur solde, ils ont refusé d’embarquer à Morlaix pour rejoindre leur pays. Le 1er décembre 1944, leurs frères d’armes arrivés au Sénégal sur le Circassia furent victimes du massacre de Thiaroye. La population de Trévé se souvient. 
»
Les mots du souvenir sont gravés sur une belle stèle, qu’ont découvert les 17 jeunes participant au camp de cet été organisé à Trévé par la Ligue de l’Enseignement en lien avec les Bistrots de l’Histoire, le Cac Sud 22 et la Ligue des Droits de l’Homme. Ici sur la photo, Nassifatou, dont le grand-père a été tirailleur, porte un costume créé pour l’occasion par les jeunes lycéens de Thiaroye. Pendant dix jours, les jeunes des trois pays (Allemagne, France, Sénégal) rencontrent les témoins de cette histoire, dont l’historienne Armelle Mabon, à l’origine de ce passionnant travail de mémoire.
Les films réalisés par les jeunes pendant ce camp d’été, avec la complicité du vidéaste briochin M’Baye Sow, originaire de Thiaroye, seront à découvrir lors des Bistrots de l’Histoire consacrés aux tirailleurs sénégalais, le 2 octobre prochain à Trévé, bien entendu.

Photos prises pendant le chantier de jeunes à Trévé, du 1er au 10 août 2015

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *