Edition Récits

Nous n’avions jamais vu de noirs
300 tirailleurs africains en Centre-Bretagne, Trévé, 1944-1945
Fin 1940, environ 80 000 prisonniers « indigènes », venant des colonies et territoires extérieurs à la métropole, vivent dans les camps de la France occupée. Fin 1944, 300 tirailleurs sénégalais sont placés dans un camp à Trévé, une petite commune des Côtes d’Armor, gardés par des FFI… Des témoins de l’époque livrent leurs souvenirs. Cet ouvrage rend hommage à ces hommes injustement traités et oubliés et à ces habitants qui les ont accueillis avec humanité. Il évoque une Histoire qui se veut universelle.
A la fin du livre, est présenté l’hommage de la commune de Trévé aux tirailleurs. Cette initiative est si rare en France, qu’il nous paraissait important de la souligner : voir l’intégralité de l’article sur le site des éditions Récits
nous n'avions jamais vu de noirs

Antoine - original

Antoine – original

Le gouarin Communion - Marraine et André

Le gouarin Communion – Marraine et André

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *